Un article que j’aurais dû écrire depuis longtemps car ma visite chez Kunitoraya ne date pas d’hier mais de janvier 2018.

Bref, un week-end de visite à Paris pendant lequel j’avais décidé de visiter quelques lieux gastronomiques.

Je ne sais plus où j’ai eu l’idée d’aller chez Kunitoraya , peut-être une lecture du blog de François Simon sur cette belle adresse.

Attention, deux adresses existent pour ce restaurant ! L’une correspond au restaurant (le 5 rue Villedo) et l’autre plutôt à celle de sa cantine (le 1 rue Villedo). Les deux adresses sont dans la même rue, à 4 numéro de distance, autant dire qu’elles se touchent presque. Bien que voulant aller à la cantine, je me suis trompé et retrouvé dans le restaurant. Bien m’en a pris !

En résumé (parce qu’il est tard):

  • contraste étonnant entre la déco art moderne et la cuisine japonaise
  • des employés aux petits soins et super souriants. J’ai même eu droit à un massage des épaules par une serveuse car je jouais la jalousie lorsque je l’ai vue masser sa collègue
  • des plats étonnants et subtils, aussi bien gustativement qu’esthétiquement
  • une addition pas lourde lorsqu’on y va le midi (comme d’habitude pour les bons restaurants de ce genre)

Je vous laisse avec quelques photos de plats qui m’ont régalé :

C'était une sorte de Tiramisu. Je me souviens d'un dessert froid, de graines de sésame et d'un goût très léger de sureau.

Plus tard dans le week-end, j’ai aussi découvert cette petite adresse de plats mexicains assez bons. Je recommande pour le goût et la déco :

Wynwood Paris